Browse By

La durée d’un rachat de crédit

La durée de remboursement d’un rachat de crédit est déterminée selon le projet de l’emprunteur et en fonction du type de crédit à regrouper. Ainsi, pour les crédits à la consommation, la durée maximale serait de 12 ans, soit 144 mensualités. S’il s’agit d’un rachat de crédit immobilier, la durée de remboursement peut atteindre les 35 ans, soit 420 mensualités.

Aussi, dans le cadre d’un rachat de crédit, la durée de remboursement a un impact réel, tant sur le coût de l’opération que sur le montant des échéances. En effet, plus la durée de remboursement est courte, plus le montant de la mensualité sera élevé. A l’inverse, plus la durée de remboursement est longue, plus le montant sera important.

Le montant du rachat de crédit avec ou sans hypothèque

Si l’emprunteur est propriétaire ou accédant à la propriété, le montant de rachat de crédit maximal auquel il pourra prétendre sera de 200 000 € sans hypothèque sur sa maison. Il s’étalera sur une durée de prêt de 15 ans, tout au plus. Pour un emprunteur locataire ou un emprunteur hébergé à titre gratuit par leur famille, le montant maximal pour son regroupement de crédit est de 100 000 € sur une durée de 12 ans. En ce qui concerne le rachat de crédit avec hypothèque, il est à la disposition des propriétaires ou des accédants à la propriété ainsi qu’aux personnes pouvant apporter une caution hypothécaire. Le montant maximal accordé sera de 1 500 000 €. Aussi, le montant emprunté ne pourra pas excéder les 90% de la valeur du bien immobilier.

Les risques liés au rachat de crédit

Le rachat de crédit n’est pas sans risque. En effet, il coûte cher et peut priver l’emprunteur de ses avantages fiscaux. Les conséquences sont également importantes en cas de non-paiement des mensualités. Ainsi, avec le rachat de crédit, l’emprunteur est privé de tout filet de sécurité s’il n’arrive pas à payer ses traites. Également, les agios sont élevés et en cas d’hypothèque, le bien immobilier hypothéqué est saisi et il perdra son logement. Dans tous les cas, le rachat de crédit demeure un crédit comme un autre, qu’il faut obligatoirement rembourser.

L’allongement de la durée du crédit et le coût

Certes, le rachat de crédit fait baisser les mensualités de l’emprunteur, mais en contrepartie la durée de son crédit est considérablement allongée. Le coût total risque d’être élevé même si l’emprunteur a bénéficié d’un taux d’intérêt inférieur. Aussi, racheter un ou plusieurs crédits impose le paiement de différents frais, qui sont les indemnités de remboursement anticipé ainsi que les frais de rachat de crédit comme les frais de dossiers, les garanties, les assurances et autres.

Dans cette optique, rien ne doit être laissé au hasard. L’emprunteur ne doit pas négliger ces frais et bien calculer le coût final d’une telle opération. Une solution serait de se rapprocher d’un courtier qui sera à même de dénicher le rachat de crédit optimal, à moindre coût. A ce titre, l’emprunteur est recommandé de visiter le site rachat-de-credit-rapide.info, qui donne plus de détails sur le sujet.