Browse By

Les métiers de la gestion d’actifs présentés par la RICS

Le métier de gestionnaire d’actifs englobe diverses professions, dont les missions diffèrent en fonction des marchés et des circonstances. Afin d’éviter les imbroglios, la RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors) propose de définir les rôles normalement dévolus aux gestionnaires de fonds immobiliers, aux gestionnaires d’actifs immobiliers et à ceux de biens immobiliers.

Des métiers qui varient d’un pays à un autre

Dans le cadre de l’investissement immobilier et de la gestion d’actifs, les termes anglo-saxons qui y sont rattachés règnent en maître, principalement dans la dénomination des postes. Toutefois, ces appellations ne concordent pas toujours avec les activités pour lesquelles ces professionnels ont été embauchés. Au sein de l’Europe, la classification de ces métiers est en effet changeante selon les pays.

Ainsi, pour mettre tout le monde d’accord, la RICS vient de publier un livre blanc détaillant les missions respectives des professionnels intervenant sur le marché de la gestion d’actifs immobiliers ; un référentiel qui peut s’avérer utile pour ceux qui envisagent le recrutement de profils comme les Asset managers, les Property managers ou encore les Fund managers.

À ce titre, le Fund manager désigne la personne chargée de représenter le pouvoir exécutif de l’investisseur immobilier. En tant que tel, il est le premier responsable dans la création, la gestion et la mise en place de la stratégie de renouvellement ou de la clôture du fonds. Dans le cadre de ses missions, il peut les déléguer au gestionnaire d’actif.

Ensuite, le gestionnaire d’actif est celui à qui est confiée la coordination des activités liées au cash-flow ainsi que des autres risques pouvant affecter les biens immobiliers. Dans le jargon du métier, l’expression « portfolio manager » peut faire référence à l’asset manager ayant reçu une délégation portant sur plusieurs immeubles.

Rémunéré par le propriétaire de l’immeuble, le Property manager ou gestionnaires de biens immobiliers, quant à lui, agit pour le compte de ce dernier afin d’assurer le bon fonctionnement du bien. En tant que gestionnaire de biens immobiliers, ses missions incluent notamment le contrôle des paiements des loyers et des charges, la collecte des divers renseignements sur la location de l’immeuble. L’entretien du bâtiment, en vue d’en assurer une exploitation conforme aux réglementations en matière de développement durable, fait également partie de ses attributions.

De même, il veille à faire respecter les obligations imposées par les différents textes législatifs et réglementaires relatifs aux biens immobiliers et garantir le bon état des biens immobiliers dont la gestion lui est confiée.

Une mise en avant des métiers de gestionnaires de fonds immobiliers et d’actifs immobiliers

Dans les métiers de la gestion d’actifs, le montant des salaires perçus par chaque professionnel n’est pas le même tout comme leurs responsabilités respectives. Ce secteur connaît un besoin permanent en matière de ressources, pourtant la rémunération des acteurs ne correspond pas aux exigences des clients. Seules sont bien payées les personnes exerçant les fonctions de gestionnaire de fonds immobiliers et de gestionnaire d’actifs immobiliers.

Dans l’Hexagone, ces deux professions sont bien rémunérées par rapport aux activités de syndic. Dans ce secteur, pour satisfaire pleinement les clients, il est indispensable de mobiliser beaucoup de ressources. Toutefois, dans la pratique, les efforts fournis par les professionnels ne correspondent pas du tout avec les honoraires qu’ils perçoivent.