Browse By

Les obsèques civiles : rendre hommage à son défunt différemment

Croyant ou athée, la mort est l’un des moments les plus durs de la vie. La cérémonie funéraire organisée peut atténuer la peine et surmonter la tristesse ressentie. Les français préfèrent plus les obsèques civiles où ils peuvent, à l’aide d’un maitre de cérémonie, rendre hommage à leur défunt d’une manière personnalisée.

Baisse des cérémonies funéraires religieuses au profit des cérémonies civiles

Les dernières enquêtes réalisées par les pompes funèbres généralesrévèlent que les obsèques religieuses sont en régression par rapport aux cérémonies laïques. La pratique religieuse en France ne trouve pas le mêmeintérêt d’une année à une autre.

Plusieurs défunts préfèrent la crémation au lieu de l’inhumation. Cette dernière, selon plusieurs personnes, dure plus longtemps alors que la crémation se fait rapidement.

Quoi qu’il en soit, l’enterrement doit être toujours fait en respectant les souhaits du défunt. C’est le maitre de la cérémonie dans le cas d’une cérémonie laïque qui est censé d’organiser et diriger les funérailles jusqu’à le dernier geste d’adieu.

Faut-il faire appel à un maitre de cérémonie dans une cérémonie funéraire laïque ?

Pour que la cérémonie se déroule dans de bonnes circonstances, il faut préparer en amont les différents moments avec votre maitre de cérémonie. Ce dernier est la personneprofessionnelle capable de vous apporter conseil et aide dans ces moments difficiles.

Vous pouvez confier ce rôle à un de vos proches mais vous risquez qu’il ne le maitrise pas bien. il est plus judicieux de contacter une agence de pompes funèbres qui ont des conseillers funéraires qui peuvent vous aider à organiser vos obsèques.

Ensuite, vous devez chercher un professionnel qui va faire office de maitre de cérémonie funéraire. Certains conseillers peuvent jouer ce rôle, vous pouvez aussi contacter un maitre de cérémonie indépendant qui a la compétence et m’expérience à diriger ce type de cérémonies.

C’est le coordonnateur de la cérémonie. Il accompagne la famille et veille au bon déroulement de la cérémonie du début à la fin. Il doit être titulaire d’un diplôme de « maitre de cérémonie » complété par une formation théorique et pratique de plusieurs heures.

Le maitre de cérémonie doit avoir des connaissances en règlementation et législation funéraire, hygiène, sécurité, réalisation et animation d’une cérémonie d’hommage et les différents rites funéraires. Une attestation de présence délivrée par un centre de formation agréé atteste cette formation.